Jennifer Holparan, écrivain
Jennifer Holparan, écrivain

L'auteur

ée en 1985 dans le sud de la France, Jennifer Holparan est journaliste pour des médias internationaux et spécialiste de l’art contemporain, du tatouage et de la culture. A l’issue de ses études de littérature à l’université de Metz et d’histoire de l’art à Strasbourg, elle a séjourné à Boston, aux Etats-Unis pour écrire ses romans Cadaver Sancti et Killer Nostrum. A présent installée en région parisienne, elle poursuit sa carrière littéraire et ses recherches en criminologie.

Son univers

Bien décidée à devenir écrivain dès son jeune âge, Jennifer Holparan a d'abord dévoré les écrits de ses aînés. Jeune lectrice, elle correspondait avec l'écrivain anglais Anthony Horowitz, qui l'encouragea dans sa vocation. Plus tard, elle découvrira les romans de Stephen King, H.P. Lovecraft et Fred Vargas. Dennis Lehane aussi, bien entendu. Elle découvre Mystic River à Boston, et le couple Kenzie et Gennaro après la sortie de Cadaver Sancti : aucune influence donc, si ce n'est celle de Boston ... Jennifer est également friande de littérature plus classique comme John Steinbeck, Boulgakov, Robert Penn Warren, Dostoïevski et Thackeray, et d'essais sur l'histoire, la religion et la criminalité.

Fascinée par les grandes affaires criminelles et les tueurs en série, elle envisage un temps d'intégrer la Police Scientifique et passe de longs moments dans les laboratoires et les morgues, à l'écoute des professionnels. Ses autres passions, la religion et l'art sacré, l'entraînent, elles, souvent dans les églises (bien qu'elle ne soit pas pratiquante), les cimetières et les musées. Mais aucune inquiétude, l'auteur apprécie également la compagnie des vivants ! Jennifer profite de son temps libre pour voyager, assister à des événements artistiques, marcher dans la nature et regarder des séries et des films.

Actualité

A bientôt en 2018 ...

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jennifer Holparan